C&B - RSE : un lien à construire ?

Interview Mathilde Lecompte
Responsable RSE
Source du contenu : intervention lors de la convention ORAS 07/06
Table ronde “C&B - RSE : un lien à construire ?”

Lors de la Convention des Avantages Sociaux des 7 et 8 juin, Mathilde Lecompte, responsable RSE chez Edenred France, a expliqué comment les solutions proposées par l’entreprise peuvent associer pouvoir d’achat supplémentaire et pouvoir d’action. 

Retour sur les éléments clés de cette intervention.

 

A.S. : Selon vous, comment vos solutions peuvent-elles favoriser les actions à impact environnemental et sociétal vertueux ?

 

M. L. : Nous proposons des solutions d’argent fléché qui permettent de compléter le package de rémunération « classique » des salariés. Par le biais de ces solutions, le bénéficiaire dispose d'un budget supplémentaire mais ne peut l'utiliser que dans un cadre légal prédéfini. Par exemple, il est impossible d’acheter du carburant avec un titre-restaurant. Ce pouvoir d’achat supplémentaire est par conséquent non-délocalisable et non-épargnable.  

 

Chez Edenred France, nous avons la volonté d’aller plus loin, en faisant en sorte que ce pouvoir d’achat supplémentaire puisse s’accompagner d’un pouvoir d’action. En effet, nous développons des usages qui vont au-delà du postulat premier de nos solutions. Par exemple, depuis 2002, les bénéficiaires de Ticket Restaurant® ont la possibilité de soutenir l’accès à l’alimentation pour tous en faisant un don à la Croix-Rouge française et à Réseau Cocagne.  

 

 

A.S. : Pouvez-vous donner d’autres exemples de ce pouvoir d’action que permettent les solutions Edenred ?

 

M. L. : Je vous propose de prendre l’exemple de deux solutions Edenred : Ticket Restaurant® et Ticket CESU. 

 

  • Avec Ticket Restaurant®, c’est en moyenne 1250€ de pouvoir d’achat supplémentaire par an qui est accordé au bénéficiaire (exonéré de charges sociales et patronales).  

En complément, nous souhaitons sensibiliser nos utilisateurs aux enjeux liés à l'alimentaire durable, dont en particulier :

  • L’accès à l’alimentation pour tous ; avec notamment la possibilité de faire un don à la Croix-Rouge française et Réseau Cocagne ;
  • La santé par l’alimentation grâce à notre partenariat FOOD (Fight Obesity through Offer and Demand) ;
  • La lutte contre le gaspillage alimentaire via l’affiliation de Phenix et le soutien aux labels Framheim et FiG ;
  • La réduction des déchets liés à la pause déjeuner à emporter et/ou livrée du fait du rapprochement de NoWW, spécialiste des emballages consignés et réutilisables.  

 

 

  • En vigueur depuis le 1er janvier 2006, le CESU – chèque emploi service universel – est un moyen de paiement et de déclaration destiné à simplifier l’emploi de services à la personne. Dans sa version pré-financée, il permet notamment aux entreprises privées et publiques de donner à leurs collaborateurs un supplément de pouvoir d’achat tout en bénéficiant d’un traitement social et fiscal avantageux. 

 

Avec Ticket CESU, c’est jusqu’à 1830€ de pouvoir d’achat supplémentaire par an qui est accordé aux bénéficiaires. Sa principale contribution sociale est de faciliter l’équilibre en la vie pro et la vie perso en permettant le recours à plus de 20 services à la personne.  

 

Mais son utilisation a un pouvoir d’action plus général. En effet, il a un fort impact sur l’emploi local, en soutenant les emplois à domicile déclarés. D’après l’étude Harris Interactive de mai 2021, 56% des utilisateurs pourraient utiliser les mêmes services sans déclarer l’activité dans le cas où ils ne bénéficieraient pas du Ticket CESU. 

 

 

A.S. : Le thème de la table ronde où vous êtes intervenue était « C&B – RSE : un lien à construire ? ». Comment voyez-vous ce lien dans les prochaines années ?

 

Il faut que ce lien soit renforcé. Evidemment, je pense à l’intégration, qui devrait être systématique, de critères RSE et ESG à différents niveaux du packaging de rémunération. 

 

Du côté de nos solutions, non seulement nous faisons évoluer celles qui sont existantes de manière à ce qu’elles offrent une alternative d’usage plus « durable » mais nous mais déployons également de nouvelles solutions afin de renforcer le pouvoir d’achat des salariés, en lien avec les enjeux actuels.  

 

C’est notamment le cas du Ticket Mobilité, sujet évoqué de nombreuses fois lors de cette convention.