C&B, qui êtes-vous ?

photo

par Alexandre JOHNSON
Directeur associé MCR Solutions C&B

Lors de la convention des rémunérations 2021 a été lancée la deuxième édition de l’enquête « C&B qui êtes-vous ? ». Cette enquête en ligne avait pour but ,comme en 2019 ; de dresser le portrait-robot des professionnels des rémunérations et avantages sociaux.

Pour cette 2 ème édition, deux objectifs supplémentaires étaient poursuivis :

  • identifier si les thèmes traités par les C&B avaient évolué au cours des deux dernières années
  • se pencher sur le parcours de carrière des C&B, thématique qui avait été demandée par le club ORAS suite à la 1ère édition.

76 personnes ont répondu à l’entièreté du questionnaire entre le 5 octobre et le 22 novembre 2021.

Le portrait-robot du C&B

Le répondant/e type est

  • une femme
  • âgée entre 35 et 44 ans
  • qui travaille depuis moins de 10 ans en C&B
  • qui occupe actuellement un poste de responsable rémunération et avantages sociaux
  • dans une entreprise de 1000 à 5000 salariés.

Ce portrait est bien sûr une simplification mais est assez représentative.

Peu de changements majeurs depuis 2019. La profession reste une profession jeune, féminisée.

Les entreprises entre 1000 et 5000 salariés sont plus représentées dans les réponses (36%) qu’il y a 2 ans.

Enfin davantage de directeurs/directrices C&B ont répondu cette fois. Il est à noter que si la profession est majoritairement féminine, la tendance s’inverse sur ce niveau Directeur.

Les sujets traités par les C&B

Sans surprise la rémunération individuelle reste le premier sujet traité par les C&B (89%).

Les avantages sociaux sont également des sujets généralement traités par les répondants (71%).

Les sujets qui ont émergé ces deux dernières années sont :

  • l’épargne salariale (+13 points) sans doute portée par la nécessaire adaptation des dispositions à la loi Pacte
  • les Data et Analytics RH relèvent de la responsabilité de 2/3 des répondants (+16 points)
  • le SIRH est également un sujet en progression moins marquée (+9 points) mais qui fait partie des 3 sujets qui mobilisent le plus le temps des C&B reflétant la digitalisation des processus et de l’expérience RH des collaborateurs.

La Paie apparaît en progression (+14 points), c’est lié à la représentation plus importante cette année des entreprises de moins de 5000 salariés où c’est un sujet dont les C&B ont la responsabilité à 72%.

Le parcours de carrière C&B

Peu de répondants ont bénéficié d’une formation initiale spécialisée en C&B (7%) essentiellement des personnes qui ont moins de 5 ans d’ancienneté dans la fonction. Une minorité a ensuite bénéficié d’une formation diplômante ou certifiante au cours de leur carrière (37%).

Les répondants restent en moyenne entre 2 et 5 ans sur un poste et souhaitent en majoritairement rester dans le domaine du C&B pour évoluer vers des postes de direction C&B à court terme (52%)

37% des répondants souhaitent en revanche évoluer vers d’autres postes au sein de la fonction RH.

 

La profession C&B reste une fonction diverse en fonction de la taille d’entreprise mais certains traits communs apparaissent. Elle reste une fonction jeune, dynamique dont les sujets évoluent très vite et sont complètement en phase avec les transformations de l’entreprise (focus plus marqué sur la digitalisation et l’exploitation de la donnée) et les évolutions réglementaires.

A bientôt pour une prochaine édition !

Alexandre Johnson

Directeur associé MCR Solutions C&B