C&B : Ce que veulent les DRH

photo

Interview de Hortense DESVILLES
Directrice des ressources Humaines

EUDONET

Comment avez-vous choisi votre C&B ?

DRH d’une PME de 160 personnes nous ne pouvons internaliser la compétence de C&B. Je dois donc porter cette responsabilité avec le DAF. Faire appel à des cabinets spécialisés est bien sûr une possibilité mais à réserver à la mise en place de nouveaux dispositifs complexes.

Je chercherai alors quelqu’un en capacité de fabriquer du simple et du compréhensible avec du complexe .

 

Le périmètre du C&B s’élargit, aujourd’hui qu’attendez-vous de celui-ci ?

La notion de Benefits pourrait aussi intégrer des dimensions non-financières comme le temps par exemple, ou d’autres ressources.

 

Selon vous, le C&B de demain, c’est qui ?

Ce n’est pas [qu’]un pur expert mais une personne qui comprend intiment les métiers de l’entreprise dans le détail, l’impact du C&B sur les comportements sociaux.